Je ne sais pas si vous avez déjà entendu cette chanson, mais là, je crois qu’on arrive aux sommets de la catastrophe. Quand j’ai vu le clip, j’ai cru que c’était une parodie, mais non, ils sont sérieux.
Le clip, ici

Il faut quand même avoir le courage de regarder ce truc de grand guignol : un M.Pokora croisé avec du Will Denzey (« le mur du son ») au percing particulièrement affreux d’un côté (recalé 2 fois des sélections de

la Starac

’, ça donne le niveau..), et un gars qui a autant de crédibilité en rappeur que Patrick Juvet de l’autre : il se la joue, il prend des poses malhabiles, mais à part un improbable bandeau dans les cheveux, il ressemble à tout sauf un RnBeur.
Les paroles sont pas dures à retenir, ils les répètent tout le temps, et sont très profondes. J’adore surtout les sortes de gimmicks en anglais, ils sont bilingues ma parole !
Quant au clip, comment dire, il a dû être tourné en une demi-heure autour d’une piscine, et c’est évidemment un hommage au féminisme…
(Au passage, c’est marrant, pourquoi les féministes sont toujours de vieilles peaux aigries et moches, et pas des jeunes bien foutues ?)