Qui va en Italie s'attend à bien manger.. Mais il y a quand même quelques particularités qui m'ont amusé ou étonné..

Déjà, il faut savoir qu'il y a des taxes dites "de couvert" par personne. Certains restaurants indiquent le montant sur la carte, pour d'autres, c'est la surprise. Cela peut aller de 1€50 à 3€.
Une règle à retenir, on prend pâtes PUIS viande ou pizza seule, mais pas pâtes suivi de pizza (ça les étonne). La plupart du temps, les pizzas sont au jambon sec, ce qui les rend beaucoup plus salées qu'en France.
Comme dans la majorité des pays, l'eau est payante, du coup, on se met plus facilement à la frizzante (gazeuse). Le pain est fourni, souvent ,c'est des grissinis ou parfois de la fougasse.
Ce qui m'a étonné, c'est que les restaurants étaient ouverts assez tard, même dans les petites villes de province. On peut débarquer à 23h sans problème.

Nous ne prenions pratiquement jamais de dessert au restaurant, et pour cause, les glaces artisanales nous attendaient dehors ! Quelle institution que la glace ! C'est bien simple, il y aura un avant et un après pour moi.
Les echoppes de glace se trouvent à tous les coins de rue, et proposent de très nombreux parfums, parfois assez originaux. Nous avions pratiquement en bas de l'hôtel un "Crema di gellato" qui était ouvert jusqu'à minuit et proposait 40 parfums différents ! La moitié de sorbets, la moitié de crème glacée et aussi des verrines. On peut en prendre des 9h du matin. Après avoir choisi les parfums, on peut les prendre soit:
- en cornet (miam)
- en coupelle
- dans une brioche (pas testé)
- en frappé (mélanger à du lait et passé au milk-shake)
L'avantage, c'est qu'elles ne sont pas chères (payer plus de 2€50 pour un bon gros cornet avec deux parfums commence à être cher) et surtout, elles sont succulentes. J'ai testé partiquement tous les oûts (pasteque, melon, peche, noisette, nutella,..) et surtout redécouvert des parfums "classiques" comme la pistache ! On sentait le goût comme si les pistaches grillées venaient de fondre dans la bouche, un régal (le problème: je n'ose plus manger de glace pistache fade d'ici).
Bilan: 14 cornets mangés en 11 jours, glurps :)