Je suis nostalgique du rapport aux objets que nous avions "dans le temps", a savoir finalement jusqu'à la fin du XXe siècle. À l'époque, pu de téléphone portable, internet balbutiant, le hitech également, les ordi s'intallaient tout doucement dans les foyers, ikea restait en plein développement.

Pourquoi je parle de ces  choses la en particulier ?

Car je n'ai plus autant ce plaisir à faire des achats qu'avant. Certes le possibilités et le choix sont immenses et bien meilleurs quavant, mais ce n'est plus pareil.

Pour s'en convaincre, il suffit d'observer la génération de mes parents. Leurs achats étaient dictés par un impératif, par ex une nouvelle cuisine. Ils allaient voir les magasins spécialistes, passaient du temps à comparer, coissqiisaient des matériaux nobles, car c'était un investissement important. Aujourd'hui, on va au suédois acheter sur écran une coquine qui durera 10 ans.

La durée, c'est peut etre ça le pire. Qui ose se projeter plus loin que 2 ou 3 ans pour une paire d'écouteurs ou un smart phone ? Qui ne fait pas un calcul rapide sur lordinateur qui est sur l'étalage et se dit "je prends le moyen de gamme et je le changerai dans 3 ans"

On pense limite déjà au futur produit qu'on achètera alors même qu'on ne possède pas encore le produit du moment.

Plus petit, quand on achetait un meuble, une télé, un Walkman ou une chaîne hifi, c'était "pour longtemps".

La télé, quel plus beau révélateur de le volition de ce mode de consommation ? Aujourd'hui, notre télé marche encore très bien, mais ce n'est pas un écran plat. Et bien nous sommes limité des dinosaures car certains ont déjà changé de télé 2-3 fois depuis 2000.

La tendance arrive même dans l'immobilier ("mais vous revendrez dans 2-3 ans, allez, 5 ans max") 

Je regrette cette tentation qui est d'acheter pas cher et temporaire. Le rapport aux objets n'est plus le même, et je trouve quun certain charme est rompu. Pire même, je me dis que les futures générations ne connaîtront plus cela: l'attente, le désir, le raisonnement, enfin la possession et l'entretien de cet objet.

L'entretien... C'est peut être ce qui me fascinait le plus. Ce sentiment de devoir envers l'objet des son acquisition, la garantie d'un long moment ensemble, cela marque.

Je cherche encore ce qui pourrait encore entrer dns cette catégorie... Des bijoux ? Quelques vêtements ou chaussures ?