Je me rends compte que ce blog va fêter ses 10 ans, enfin, pas celui-ci exactement (il date de début 2006), mais c'est pareil.

Or, en 2004, "y'a 10 ans", ça voulait pas dire grand chose, car j'étais encore petit.

Alors qu'en 2014, ça fout un sacré coup de vieux de se dire que 2004, c'était il y a 10 ans.

En même temps, c'est vrai et faux à la fois.

Oui, j'étais déjà un adulte, oui, je peux me reconnaitre dans cette personne, il y a des tonnes de choses qui me reviennent sur cette année 2004, notamment des prénoms qui m'ont marqué: Exupérance, Charlylie, Céline, Florence, Alexandra, Séverine (et Liliane, Solenn, Xavière ou Sandrine auparavant). Des prénoms qui ont occupé cette année là pour diverses raisons, en tout cas toujours des moments assez intenses en émotion, dans un sens ou l'autre.
De ce point de vue là, je me rends compte que j'étais très adolescent, avec tout ce que cela signifie: histoires qui se bousculent, détails qui deviennent des affaires d'Etat, puérilité de certaisn comportements, intensité des sentiments ou des actes, ascenseurs émotionnels..

Bref, heureusement que je n'ai commencé mon blog qu'en aout 2004 finalement, car j'aurais pu écrire des romans sur tout cela.

J'avoue regretter un peu ces ascenseurs émotionnels, car cette sensation parfois douce parfois amère me faisait connaitre des sensations qui me semblent quasiment impossible à connaitre à nouveau. Mais en même temps, ne pas regretter d'avoir un peu stabilisé tout ça car ce n'était pas viable à long terme toutes ces turbulences.

Allez, je l'avoue, ce n'est pas bon de retomber sur de vieux mails datant de cette époque là ^^

PS: PEM, je suis retombé sur un mail où tu parlais de moi, c'est énorme comme tu parles bien quand tu veux ;)