mardi 10 février 2009

note goldenyearesque

Si vous ne connaissez pas Goldenyears et sa poésie.. Hier, journée à Londres, donc réveil à 5h du mat', outch. Une journée qui commence bien, quand au moment de récupérer mon billet à la borne automatique, je sens une odeur bizarre.Effectivement, juste à me droite, sous un escalier, un type d'une cinquantaine d'année, visiblement alcolisé, était en train de chier un truc bien violent, qui était plutôt liquide.Il le faisait devant tout le monde, et parfumait toute une partie de la gare du nord.Il a fini en se torchant avec un... [Lire la suite]