jeudi 5 mars 2009

paillasson envolé

Incroyable, mais vrai, après être sorti samedi soir, en revenant vers 1h du matin, nous n'avons pu que constater qu'on nous avait subtilisé notre paillasson (en fait constitué de 2 paillassons superposés).Franchement, je me demande ce qui peut bien passer par la tête des gens..
Posté par Fiorgyn à 18:12 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 23 janvier 2009

Scandaleux..

Vous vous souvenez de mon épisode facheux du WE ? Le porte-feuille volé ?J'ai bien entendu fait opposition à mes cartes bleues, même si on me l'a rapporté depuis..Cette double opposition (puisque deux cartes) me coûte 42€ au total. ça déjà, ça fait mal au cul.Mais en plus, je me retrouve sans le sou, puisqu'évidemment, les quelques billets qui trainaient dans mon porte-feuille m'ont été subtilisés.Je me renseigne pour retirer de l'argent.. Impossible aux distributeurs, puisque cartes bloquées, donc au guichet. Et là, surprise, il... [Lire la suite]
Posté par Fiorgyn à 11:03 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 19 janvier 2009

life is a rollercoaster*

Il y a des WE comme ça. On trime toute la semaine pour 48h de bonheur, enfin, on préfère se dire que ça sera le cas..Et puis..Vendredi: Sireli surper malade, :(Samedi matin: pluie, mince, foot qui va être annuléSamedi midi: finalement, foot sur un terrain synthétique, bien sympaSamedi soir: j'ai enfin trouvé les bouchées à garnir (ou vol au vent, chacun sa préférence pour le nom).. ça faisait quasi un an que j'en cherchais au Lecl*rc du coin. Il m'a fallu 2 employés et 4 rayons visités accompagné pour que nous trouvions..Dimanche... [Lire la suite]
mardi 28 octobre 2008

déçu d'une telle mentalité

Hier, début de journée, je suis encore endormi.Ils annoncent de la pluie, je prends donc mon parapluie préféré, celui qu'on m'a offert et qui fait très James Bond: un clic et il se déploie en un éclair, un autre clic et il se rétracte. J'adore.je somnole dans le métro, mon parapluie sur les genoux, mais il tombe par terre.Je le mets donc entre ma cuisse et le bord de mon siège (= le mur du wagon).Arrivée au terminus, que des cadres qui en descendent, comme tous les matins.Je me lève, je suis à peine à l'heure, donc je sors promptement... [Lire la suite]
Posté par Fiorgyn à 11:39 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,